Vous êtes ici

Ressources

Resolution 2178 (2014) Adopted by the Security Council at Its 7272nd Meeting, on 24 September 2014
Lieu de publication | Année de publication | Référence: 
New York | 2014 | 8p
Publié sous la direction de: 
UN Security Council
Région: 
Monde

Cette résolution a élargi le cadre de lutte contre le terrorisme en imposant des obligations aux États membres pour répondre à la menace des combattants terroristes étrangers. Grâce à la Résolution, le Conseil a condamné l'extrémisme violent et a décidé que les États Membres, conformément au droit international, empêcher le "recrutement, l'organisation, le transport ou l'équipement des personnes qui voyagent à un État autre que leur État de résidence ou de nationalité aux fins de le preperation, la planification de la, de la participation à des actes terroristes". Se déclarant préoccupée par la création de réseaux terroristes internationaux, le Conseil a souligné la «nécessité particulière et urgente" pour empêcher le Voyage et soutien aux combattants terroristes étrangers associés à l'État Islamique en Irak et au Levant (EIIL), Al-Nusra Avant (ANL) et d'autres sociétés affiliées ou des groupes dissidents d'Al-Qaida. Dans ce contexte, le Conseil, par la résolution, a décidé que tous les États doivent veiller à ce que leurs systèmes juridiques prévoient la poursuite, comme des infractions pénales graves, de Voyage pour le terrorisme ou la formation connexe, ainsi que le financement ou la facilitation de ces activités. États membres, il a également décidé, empêcher l'entrée ou le transit sur leur territoire de toute personne au sujet de laquelle cet état avait des informations crédibles de leurs intentions liées au terrorisme, sans préjudice de transit nécessaires à la poursuite des procédures judiciaires. Il a appelé les États à exiger des compagnies aériennes de fournir des listes de passagers à cette fin. Décrivant de nouvelles mesures de coopération internationale pour lutter contre le terrorisme international et d'empêcher la croissance de l'extrémisme violent, il est déclaré prêt à désigner des personnes supplémentaires pour des sanctions listes, et dirigé les organes subsidiaires lutte contre le terrorisme de l’ONU de consacrer une attention particulière aux combattants terroristes étrangers, l'évaluation de la menace qu'ils représentaient et les rapports sur les principales lacunes dans les capacités des États membres à supprimer leur voyage.

Type de ressource: 
Déclarations et instruments normatifs
Thème: 
Autre